Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 20:00

Paris, 26 décembre 2010 - Antoine VEIL, avec qui je partage mon parcours professionnel depuis une douzaine d'années, n'est pas seulement le mari de Simone VEIL. Il est aussi l'observateur d'une France contemporaine qu'il regarde avec la triple expertise du service public, de la vie des entreprises et de la sphère politique.

 

Passionné par le développement de la filière bois française mais n'acceptant pas que celle-ci participe à l'augmentation du déficit de la balance commerciale de notre pays, il a, au cours de ces dernières années, redonné avec brio les lettres de noblesse au matériau bois issus de nos forêts ...

 

Lié par plus de soixante années de complicité avec celle qui fut la première femme à la tête du parlement européen, ce témoin privilégié partage avec le lecteur de son dernier livre (" Salut " - ALPHEE) une certaine vision de la France et de l'Europe dans le monde d'aujourd'hui.

 

Quelles leçons peut-on tirer de l’histoire ? Intuitions, confidences, alertes… Lorsqu’Antoine Veil, né en 1926, observe notre société, il le fait avec le regard d’un homme convaincu, dès la première heure, que la France n’a d’avenir que dans la dimension européenne.

 

 

Salut_AV.jpg

Antoine & Simone VEIL - Alphée    


Présidence de la République, démocratie, réformes, mythe de la souveraineté, désordres de l’argent, Shoah… Ses propos et commentaires sont ancrés dans la mémoire d’expériences personnelles et professionnelles diverses. Ils sont aussi des clefs de lecture pour nous aider à décrypter un monde en mouvement. Un témoignage essentiel pour comprendre notre époque, la France actuelle et les perspectives qui lui sont offertes.

L’ouvrage a la force et la pertinence d’un témoignage inédit sur la France et l’Europe et livre le regard éclairé d’un entrepreneur de l’ombre immergé dans les coulisses de l’histoire.

Consultant, ancien inspecteur des finances, ancien chef d’entreprises (UTA, Cie Internationale des Wagons-Lits…) Antoine Veil a déjà écrit quatre ouvrages : Un Français comme les autres, entretiens avec l'ancien Président du Conseil Antoine Pinay (Belfond - 1984), La Mémoire Longue (Plon - 1991), Les Années de Sable (Flammarion - 1994) et Comédie Française (Plon - 1997).

 

Pascal JACOB

Paris, le 26 décembre 2010

 

 

"Salut" - Antoine VEIL (2010) - Disponible à la FNAC

 


publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 11:20

Par Pascal JACOB, le 10 janvier 2009 (mis à jour le 3 décembre 2016).


Exerçant depuis 2011 sous sa nouvelle enseigne  « Groupe POBI Industrie »  (marque créée en 2003 par Pascal JACOB*), la « Maison BATTENTIER-JACOB » est née il y a tout juste 88 ans, le 1er janvier 1929. Devenue Groupe JACOB, l'entreprise fut dirigée successivement par Prosper BATTENTIER (1929-1957), Charles JACOB (1957-1993) et Pascal JACOB (1993-2009).

 

Le 90ème anniversaire de l'entreprise Groupe JACOB POBI sera célébré le 19 mars 2019 (Saint-Joseph) à Nevers en présence d'anciens salariés, des fondateurs et des anciens dirigeants de l'entreprise.

 

Plusieurs métiers étroitement liés au matériau bois ont façonnés l’histoire de l’un des plus anciens groupe français du secteur bois-construction :  Charpentier traditionnel, restaurateur de charpentes de monuments historiques et de patrimoine ancien, menuisier, escaliéteur, fabricant de cercueils, puis, depuis le début des années 90, industriel de la charpente, du coffrage d’ouvrages d’art et de la construction à ossature bois. 

L'année 2009 marque, pour l'entreprise tout juste octogénaire, l’avènement d’une nouvelle dimension industrielle orientée vers l’habitat et la construction à haute performance environnementale pour les marchés de masse. 

 

Une histoire qui commence en 1929 : Prosper BATTENTIER, Charpentier du Siècle, fondateur de l'entreprise (dirigeant de 1929 à 1957).

 

Prosper BATTENTIER crée son entreprise de charpente, menuiserie et escaliers, le 1er Janvier 1929 à Coulanges-Lès-Nevers. A cette époque, l'art de construire reposait sur l'empirisme. Les charpentiers taillaient leurs charpentes intuitivement et attendaient à chaque étape du chantier, la consécration de l'expérience pratique. En résumé, il leur fallait le recul nécessaire pour apprécier le bien fondé de leur conception.

 

Prosper Battentier (1930)

Cette manière de travailler avait conduit les charpentiers à concevoir et perfectionner, au fil du temps, des solutions bien adaptées pour les différents ouvrages dont on leur confiait la réalisation. Les solutions variaient naturellement, en fonction de l'époque, du climat, du bois disponible et du contexte social et religieux.

 

Ces charpentiers d'alors ignoraient la résistance des matériaux et travaillaient le bois avec un surcroît de matière dont chaque pièce de la charpente appartenait à un modèle de structure bien déterminé. Les poinçons, les blochets, les contrefiches, les arbalétriers, les enrayures rythmaient les ouvrages des anciens … Prosper BATTENTIER était de ceux-ci.

 


Charles JACOB,  précurseur de la charpente et structure bois moderne succède à Prosper BATTENTIER, son beau-père, en 1957 (Dirigeant de 1957 à 1993).

 

En d'autres temps, d'autres méthodes. Le charpentier s'est adapté. Après la dernière guerre, l'impérative nécessité de reconstruire en nombre suffisant a profondément bouleversé les techniques de construction. en 1965, les charpentes industrielles appelées par les anciens « fermes-chevrons » firent leur apparition en France. Ce type de charpentes montre qu'à contraintes admissibles égales et pour les mêmes sollicitations, elles utilisent moins de bois par rapport à toute autre technique. La simplicité des formes et la répétition des modèles répondent parfaitement à l'industrialisation.

Charles JACOB a compris très vite cette profonde mutation du métier de charpentier. Lui-même charpentier dans l'âme, il employa cette technique contre vents et marées et pour la première fois à Nevers en 1968 lors de la construction de l'inspection académique de la Nièvre. L'entreprise Jacob-Battentier devînt alors, Jacob Structures Bois et déménagea en 1983 à Sermoise-Sur-Loire, dans la banlieue sud de Nevers.

1968 est aussi une année faste : Jean PILLAN, contremaître Charpentier de l'entreprise JACOB depuis 1962, devient Meilleur Ouvrier de France Charpentier.
 

 

Charles JACOB (2008)

 

Ont suivi de 1970 à 1993 plus de 5000 charpentes de maisons individuelles et de nombreuses opérations de toutes premières importances et véritables références en France par leur dimensions et degré de complexité concernant à la fois des bâtiments publics, privés et des ouvrages d'arts. Parmi les plus significatives citons :

Groupe Scolaire Pierre Brossolette de Nevers (58)

Restructuration de la Tour Nord du Palais Ducal de Nevers (58)

Lycée de Soissons (02)

Collège de Vervins (02)

Lycée Charles De Gaulle de Dijon (21)

Hôpital de St-Pourçain (03)

Coffrage du contournement autoroutier de St-Chamond (42)

Coffrage des ouvrages d'art TGV de l'autoroute A5

Coffrage du pont autoroutier de Bizeneuille A71 (03)

Coffrage des piles des ouvrages d'art de Fenestrelay (18)

Circuit F1 de Magny-Cours (58)

Groupe scolaire de Magny-Cours (58)

Lycée de RIOM es Montagne (63)

Village Hôtel de Marseille (13)

Hypodrôme de Longchamp (75)


Hôpital et local des Formule 1 - Cricuit de Magny Cours (1989)
Voir l'article (Blog Pascal JACOB)
 

 

Pascal JACOB : L'aboutissement d'une stratégie industrielle (Dirigeant de 1993 à 2009).

Pascal JACOB, fils de Charles, assure la Direction Technique de Jacob Structures Bois de 1983 à 1993. Il prend la Direction Générale de l’entreprise en 1993. 

 

Ancien élève de l'école du Bois de Mouchard, puis de l’école des Travaux Publics de Vincennes, Ingénieur IPF, disciple et collaborateur d’André FANJAT DE SAINT FONT (ingénieur centralien, expert international des structures bois et co-rédacteur du DTU CB71), il fut formé par ce dernier aux techniques d’expertises & de pathologie des structures bois.  C’est tout naturellement que, parallèlement à ses fonctions dans l’entreprise familiale, il crée en 1984 et développe jusqu’en 1998, ISB (Ingénierie Structures Bois), bureau d'Etudes et d'ingénierie spécialisé en charpentes traditionnelles, composites et lamellées-collées, bien connu des professionnels du secteur, notamment grâce à la publication des « Abaques ISB » vastes recueils encyclopédiques de calculs de structures bois (1985 réédités en 1987).

 

A partir de 1996, Pascal JACOB accélère le développement de l'entreprise familiale et l’oriente exclusivement vers la fabrication de charpentes industrielles et la distribution de composants de structure (Lamibois Kerto et poutres en I).

 

En 1997, l'arrivée d'Internet, conduit Pascal JACOB à développer Microsit Welcom et le portail le-bois.com, qui devint quelques années plus tard la principale plateforme de contenu éditorial, technique et normatif de la filière bois sur le Web (Lauréat des Netrophées du numérique en 2002 et nominé aux Electrophées 2000).

 

2003 : Pascal JACOB s'associe avec Antoine VEIL et crée POBI

 

En 2003, Pascal JACOB associé à son mentor, Antoine VEIL, se lance un nouveau défi : Il créé une nouvelle filiale POBI (Panneaux & Ossatures Bois Industriels) et fait l'acquisition du dernier site industriel du Groupe Pinault Bois et Matériaux situé à La Charité-Sur-Loire (France – Bourgogne/Nièvre) pour y développer l’une des plus importantes unités de fabrication de constructions à ossature bois en France (production annuelle de 500 logements). Dominique VILLATTE, fidèle collaborateur de Pascal JACOB, devient Directeur Général et dirige le pôle charpentes industrielles & tradionnelles du Groupe.

 

Lauréat avec Batinov (Bouygues) du Concours National CQFD organisé en 2005 par le Ministère du logement et le PUCA, puis à nouveau Lauréat en 2007 de ce même concours au côté de l’architecte Christian GIMONET, le Groupe JACOB s’ouvre au marché du logement social et de l’habitat collectif à ossature bois. En 2007, POBI obtient l'Agrément Technique Européen (ATE) et le marquage CE complet (1ère entreprise française et la seconde en Europe) certifiant les performances mécaniques, thermiques, phoniques, acoustiques, d'étanchéité à l'eau et à l'air et enfin environnementales des conctructions bois issues de sa fabrication.

 

2008 : 2800 charpentes et 500 logements par an, 130 emplois créés 

 

Depuis cette même année, le rythme annuel de production du Groupe atteint 2800 unités de charpentes industrielles et traditionnelles. En 2008, POBI, la filiale ossature bois du Groupe produit et livre, quant à elle, plus de 500 unités de logements équivalents sur l’ensemble du territoire français et devient le N°1 de la fabrication de maison bois en France. L'effectif du Groupe JACOB atteint 136 employés regroupés sur le site de La Charité Sur Loire.

 

Pascal JACOB cède le Groupe JACOB en 2009 (il porte aujourd'hui le nom de Groupe Pobi Industrie, marque qu'il a créée en 2003) et en quitte la présidence la même année (il en est, en 2016, toujours actionnaire). Il est nommé, par Josef HAAS en 2010, Directeur Général du projet industriel ERSCIA FRANCE (centrale électrothermique, cogénération, sciage de résineux et pelletisation industrielle). Il demeure à ces fonctions jusqu'en octobre 2013, année où il atteint les objectifs qui lui avaient été fixés par les actionnaires d'ERSCIA FRANCE : Obtenir l'ensemble des autorisations administratives (soit sept arrêtés préfectoraux et un arrêté ministériel) nécessaires au démarrage des travaux de ce projet unique en Europe. 

 

Pascal JACOB est actuellement (2016), Actionnaire majoritaire et Président de deux sociétés dont les sièges sont situés à Paris 8ème : STRAT & R (Conseils aux entreprises et acteurs de la filière bois, développement à l'international) et EMSAS (Elysées Mogador SAS), qui porte le projet de plateforme digitale CHEZ-NOUS.DIRECT© dont le lancement est annoncé pour 2017.

 

 Pascal JACOB entouré par Antoine VEIL et Christine BOUTIN,
Ministre du Logement (
La Charité-Sur-Loire, 2007).

 

 

Voir aussi : Groupe JACOB : Rétrospective

 

(*) La Marque POBI a été créée en 2003 par Pascal JACOB, simultanément à la Société POBI (Panneaux & Ossature Bois Industriels). Certains sites affirment que POBI est une entreprise familiale créée en 1929, à la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, près de Nevers. Cette affirmation est totalement fausse. La société POBI, n'a pas été créée en 1929 mais en octobre 2003 à Sermoise-Sur-Loire (58 - Nièvre). POBI est en fait une une filiale de l'entreprise familiale historique JACOB BATTENTIER, et c'est bien cette dernière et seulement celle-ci qui a été créée en 1929.

publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 17:34

Par Pascal JACOB, le 29 décembre 2007



Nouveaux partenaires financiers, Marquage CE Construction Ossature Bois, Agrément Technique Européen, Agrément Socotec, Lauréat des Concours CQFD 2 et Arbocentre, lancement de la première tranche d’investissements industriels, regroupement des activités de production sur le site de la Charité Sur Loire, visite ministérielle, mécénat culturel, l’année 2007 aura été riche en évènements pour le Groupe JACOB, et préfigure pour 2008 une accélération exceptionnelle du développement sur les marchés du logements, des bâtiments collectifs privés et publics et de la réhabilitation …
 
Retour sur les principaux faits marquants du Groupe JACOB en 2007 :
 

Janvier 2007

Le Groupe JACOB lève 2 Millions € auprès de Rhône-Alpes PME (SIPAREX) et VAUBAN Finances
 
Cette levée de fonds permettra au Groupe JACOB de réaliser son ambitieux plan d’investissements industriels de 10 millions d’euros,  son principal objectif étant de multiplier par sept la production de logements à ossature bois entre 2006 (218 logements) et 2010 (1520 logements). L’ambition du Groupe JACOB est de devenir, dès 2007, le 1er fabricant français de maisons individuelles à ossature bois et de figurer parmi les cinq leader européens d’ici 2010.
 
Séduits par le projet, la Siparex et Rhône Alpes PME Gestion (entrés au Capital du Groupe JACOB en 2005 à hauteur de 15%) et Vauban Finances, investissent 2 millions d’Euros en capital et en obligations convertibles en actions.
 

Mars 2007

POBI Lauréat du concours ARBOCENTRE 2007
 
Pobi et l'équipe d'architecte ABW (Patrice WARNANT) remporte le 1er prix du concours « Une maison bois pour un meilleur environnement » sous le patronyme "As en bois". Ce concours a été organisé par le CAUE 45 et l'interprofession Arbocentre.
 
Le concours « Une maison bois pour un meilleur environnement » avait pour objectif de structurer l'offre en matière de maisons bois et de susciter la demande, en invitant des équipes de concepteurs-réalisateurs (architectes, entreprises, industriels,…) à proposer en région Centre des concepts de maisons individuelles, modulables, de bonne qualité environnementale et en bois.
 
Ces concepts devaient s'adapter aux différentes situations et parcelles proposées sur plusieurs communes de la région Centre (11 au total). 200 équipes réparties sur l'ensemble du territoire ont concouru. 8 prix ont été décernés.
 

AS.jpg

Avril 2007

Pobi décroche la certification SOCOTEC Qualité
 
Contrairement au Marquage CE qui est une obligation légale, l’assurance qualité est une démarche totalement volontaire. Engagé depuis 1984 dans cette logique de maîtrise des processus et de contrôle qualité très strict, le Groupe JACOB s’appuie sur les référentiels ISO 9000, ISO 14000 (environnement) et 18000 (sécurité) pour accélérer sa démarche. 2007 a vu Pobi, filiale Ossature Bois du Groupe JACOB, confirmée dans sa certification ASQ SOCOTEC.
 

Mai 2007

Groupe JACOB, Jacob Structures Bois et Microsit Welcom : Une « délocalisation positive »
 
Implantée sur le site de Sermoise Sur Loire (situé au sud de Nevers) depuis 1983, la Société historique du Groupe JACOB – JACOB Structures Bois SA – spécialisée en fabrication de charpentes industrielles ainsi que le siège du Groupe JACOB et sa filiale SS2i Microsit Welcom ont été délocalisés à La Charité Sur Loire où sont dorénavant implantées toutes les activités industrielles du Groupe.
 
La Commune de La Charité a donc vu en quelques mois augmenter de 140 salariés sa population active grâce à l’arrivée de POBI en 2004 et celle des 3 sociétés délocalisées en 2007.
 
 
Officielle-ext.jpg

Juin 2007
Le Groupe JACOB lance sa 1ère tranche d’investissements  : Objectif 1000 maisons en 2008
 
Le Groupe JACOB a lancé en juin 2007 la première tranche de son programme d’investissements 2007-2009, dont le montant total s’élève à 10 millions d’Euros. Ces investissements concernent l’automatisation de la fabrication des panneaux à ossature bois. La conception et la fabrication de cette nouvelle ligne de fabrication a été confiée à la Société Allemande HOMAG (WEINNMAN). Elle permettra au Groupe JACOB et d’atteindre en 2008 une capacité de production de 1000 unités de logements par an (1 unité de logement = 85 m2 habitables).
 
Simultanément à cette nouvelle organisation de production, le Groupe JACOB s’est également renforcé sur le marché de la fabrication de charpente traditionnelle en se dotant d’un nouveau centre de taille à commande numérique (Hundegger K2).

Fab-1-copie-1.jpg 
 
Septembre 2007
Le Groupe JACOB Lauréat du Concours CQFD 2007 : une reconnaissance nationale
 
Déjà Lauréat National lors de la première session 2005 (avec l'équipe BATINOV Bouygues), Pobi  associé à l’Architecte Christian GIMONET a remporté une nouvelle fois le concours national CQFD édition 2007.
 
Lancé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) et le Ministère du Logement en partenariat avec l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) et l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), le programme CQFD a pour but de développer des procédés constructifs permettant d’accélérer le processus de construction et de répondre aux besoins actuels de logements : des logements diversifiés, répondant à des exigences de qualité architecturale, urbaine et environnementale, à coûts et charges maîtrisées.
 
La proposition présentée par l’équipe « POBI – Christian GIMONET » a été jugée représentative des principales voies de progrès en matière de procédés constructifs industrialisés. Le jury a également retenu les compétences de conception, de fabrication et de mise en oeuvre, permettant l’amélioration des délais tout en maintenant des exigences élevées dans la maîtrise des coûts et de la qualité dans l’habitat.
 

undefined


Octobre 2007

Le Groupe JACOB partenaire du Festival International du Film Ecologique
 
undefinedAmener la population à l’écologie, sensibiliser un public aussi large que possible à travers des projections cinématographiques, la mission de ce festival est bien tracée. Elle s’inscrit également dans la ligne stratégique du Groupe JACOB à savoir favoriser toute action permettant d’élever le développement durable et la protection de notre planète au rang de cause national et internationale prioritaire.
 
L’agence culturelle de Bourges organise ce Festival International du Film Ecologique pour récompenser les meilleures réalisations, pour poursuivre la réflexion sur le partage équitable et la transmettre à toutes les personnes préoccupées par l’avenir de l’homme et de la planète Terre.
 
Le Groupe JACOB reste donc fidèle à sa stratégie de mécénat et de partenariat en soutenant chaque année un évènement culturel de premier plan. En 2006, la littérature et les mots, en 2007, le 7ème art, assurément 2008 devrait donc être un mécénat musical ...

 


Octobre 2007

POBI obtient le Marquage CE, un évènement majeur
 
1ère entreprise française et la seconde en Europe à disposer de l’Agrément Technique Européen (ATE) « Construction à Ossature Bois », POBI, la filiale du Groupe JACOB dispose, grâce à cet ATE, le Marquage CE sur la totalité des composants constituant son offre (murs équipés, isolés et finis en usine, planchers porteurs, charpentes industrielles et charpentes traditionnelles). 
 
logo-CE.jpg

Rappelons que le marquage CE kit de construction à ossature bois est une obligation légale applicable sur le marché européen, et donc en France. Le statut de l’entreprise, sa provenance, le fait qu’elle fabrique ou non, ou qu’elle mette en oeuvre ou non des produits de construction à ossature bois ne sont pas les critères qui déterminent l’application ou non du Marquage CE. Le seul fait déclencheur de l’exigibilité du marquage CE est la mise pour la première fois sur le marché européen du produit de construction à ossature bois complet. Par voie de conséquence, toutes les entreprises qui commercialisent un ensemble de composants regroupant les murs, les éléments de charpentes et éventuellement de plancher sont donc concernées par le marquage CE.
 
Le marquage CE du kit complet, qui s’appuie sur l’ETAG 07 (texte réglementaire européen) permet aux composants (murs, planchers et charpentes) à satisfaire aux sept exigences essentielles, dont six sont communes à l’ensemble de l’Europe, définies dans la directive des produits de construction (DPC) à savoir : la résistance mécanique et stabilité, la sécurité incendie, l'hygiène, santé et environnement, la sûreté d'emploi, l'isolation phonique et enfin l'isolation thermique et économies d'énergie. Une septième exigence est uniquement valable en France et concerne les aspects de durabilité, d'aptitude à l'usage et d'identification.
 
 
 
Novembre 2007
Christine BOUTIN, Ministre du Logement et de la Ville, visite le Groupe JACOB
 
La Ministre du Logement et de la Ville, Christine BOUTIN, s’est rendu jeudi 8 novembre au siège du Groupe JACOB. Arrivée de Paris accompagnée d’Antoine VEIL, Conseiller personnel de Pascal JACOB, la Ministre s’est longuement attardée sur le site industriel nivernais, et s’est dite séduite par la puissance de l’outil de production et par la pertinence de la réponse proposée par le Groupe JACOB en termes de rapidité de livraison des unités de logements mais également en termes de qualité et de prix.

La Ministre a profité de sa visite pour procéder à l'inauguration officielle de la nouvelle ligne de production de murs à ossature bois de Pobi.

undefined
  



publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 15:59

Par Pascal JACOB (30 Juin 2007)



Lorsqu’elles ne sont pas sur la piste ni dans les stands, les 20 F1 du Grand Prix de France, sont toutes regroupées dans un vaste local situé à proximité des paddoks. Sans que personne ne le sache, sans doute, elles ont au-dessus d’elles une structure en bois exceptionnelle réalisée en 1989 par Jacob Structures Bois et montée en un seul tenant. Un premier record dans le temple du sport mécanique venait de tomber : 100 millions de $ sous une structure bois ...
 
mc89-4nb.jpg


A l'époque, l’entreprise Jacob n’avait pas encore abandonnée son activité de pose pour devenir un fabricant industriel de charpentes à part entière. Ce chantier fut d’ailleurs l’un des derniers traité en fabrication et mise en œuvre par l’entreprise. Faut-il peut être trouver là le baroud d’honneur de Charles Jacob (père de Pascal, actuel dirigeant du Groupe Jacob), qui eu l’idée de monter quasi intégralement cette structure au sol, dans des conditions de sécurité optimum pour les hommes, et de procéder au levage de cette super-structure en un seul tenant par deux grues géantes.
 
Près de 20m de portée, une ligne d’arêtier de 29m, cette structure a été conçue et réalisée en octobre 1989 à Sermoise Sur Loire, à proximité du crcuit, au sein de l’ancienne unité de production de Jacob Structures bois. Un deuxième bâtiment identique à celui-ci (l’hôpital du circuit) fut édifié dans les mêmes conditions quelques semaines plus tard ...




publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 20:16

Par Pascal JACOB (27 Juin 2007)


Déjà 20 ans que le Kerto révolutionne la construction bois en France, 20 ans que les premières commandes de Kerto ont été livrées en France et 20 ans que Finnforest France a noué avec ses clients un partenariat fort et pérenne.

logo-20-ans--2-.JPG

A cette occasion, l'équipe Finnforest France a fêté cet anniversaire du 13 au 15 Juin dernier au CREPS de Bourges. Cet événement, auquel plus de 140 participants ont été conviés, a été l'occasion d'échanger sur le thème du matériau bois ainsi que sur les dernières avancées technologiques de Finnforest France.
 
C’est en terres nivernaises, à La Charité Sur Loire proche de la Capitale du Berry, au siège du Groupe JACOB, que les invités ont débuté ces trois jours de festivité. En aparté, la visite de l’usine POBI.
 
 
Retour en images sur cet évènement : Cliquez ICI 

DSCN2631.JPG

 Crédit photo : Maxime Laurent - DSB Ingénierie - Groupe Jacob





publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs