Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 12:31

Nevers, 9 février 2011 - L'exposition "LOIRE, LAISSE TOI VOIR" sera inaugurée le 14 février prochain à l'agence d'architecture ABW-WARNANT à Nevers. Cette réalisation de micro-architecture d'observation du Grand Fleuve a été réalisé par les élèves d'Arts Appliqués du Lycée Alain Colas de Nevers.


 Photo LLTV

Cliquez pour agrandir

 

Cette étude, soumise aux élèves de première Arts Appliqués du lycée Alain Colas de Nevers, fut réalisée au printemps 2010. Elle porte sur la conception d’une micro-architecture à structure bois offrant, aux randonneurs des bords de Loire un point d’observation de la faune sauvage. Respectueuse du milieu naturel du grand fleuve, cette structure devait savoir se faire discrète tout en étant fonctionnelle en proposant les trois espaces suivants.


• Un espace d’observation de la faune sauvage. • Un espace d’information sur le milieu naturel. • Un espace d’abri et de repos de courte durée pour les randonneurs. Le travail des élèves, contraint par un court cahier des charges se déroule suivant quatre phases.


• Phase 1: L’analyse.

Les élèves se questionnent et engagent une réflexion porteuse de sens dans les futures orientations du projet : - Qu’est-ce que la Loire?


- Qu’est-ce que l’observation de la faune sauvage? - Qu’est-ce qu’une micro-architecture bois? - ...


• Phase 2 : Les recherches.


Les élèves produisent un ensemble d’esquisses et de croquis afin de trouver une variété de concepts la plus large possible.

 

• Phase 3: La mise au point.

 

Dans leur cahier d’esquisses, les élèves choisissent le concept le plus pertinent au regard du cahier des charges et de leurs aspirations personnelles. Ce concept est alors développé et mis au point pour obtenir un projet cohérent.

 

• Phase 4: la présentation du projet.

 

Les élèves réalisent un ensemble de plans et d’élévations à l’échelle et surtout, une maquette fidèle à leur projet.

 

Le cahier des charges comprenait les points suivants:

- La structure a pour objet de masquer la présence humaine aux animaux sauvages.

 

- Élément artificiel au cœur d’un milieu naturel, cette structure doit prendre en considération son environnement direct pour s’y fondre le plus pertinemment possible.

 

- Cette micro-architecture devra impérativement éviter de produire des sons, des reflets, des mouvements venant polluer la sérénité naturelle.

 

- La structure sera d’accès libre au public tout au long de l’année.

 

- Cette structure proposera un abri aux éléments naturels pour de courtes poses mais ne sera équipée d’aucun système de chauffage.

 

- Il n’y aura aucun raccordement au réseau d’énergie électrique et l’éclairage intérieur sera d’ordre naturel.

 

- Pour des raisons de coût, de sécurité et de prévention du vandalisme, il n’y aura aucun vitrage.

 

- Pour des raisons de coût, de gestion simplifiée et de qualité d’accueil des randonneurs, l’entretient devra être le plus simple possible.

 

- Le positionnement sur site de la structure est libre (sur sol, sur pilotis, dans arbres...).

 

- Le principe d’accès à la structure est libre (plein pied, passerelle, escaliers...) mais, pour des raisons de sécurité, les systè mes de levage mobile sur câbles sont à proscrire.

 

- Les matériaux seront: Pour la structure, uniquement le bois. Pour les éléments d’assemblage et les fonctions annexes, visserie acier inoxydable, câble acier, corde de marine, toile « tout temps » type bâche et tout matériaux naturels porteurs d’une valeur esthétique pertinente pour le projet. Sont à proscrire: Les matériaux ayant une connotation industrielle (parpaing, tôle ondulée, matériaux composi tes, béton...).

 

- Dimensions : Surface exploitable maximum 30 m2 (hors escaliers, rampes, passerelles...). Hauteur maximum hors tout depuis le sol de référence, 6m.

 

La_Loire.jpg

 

Informations :

4 février au 8 mars 2011 - Exposition "LOIRE, LAISSE TOI VOIR" 

Micro-architecture d'observation du grand fleuve

Exposition en agence d'architecture ABW, 15, Rue du Fer - 58000 NEVERS

publié par Pascal JACOB - dans Formations professsionnelles
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 16:52


La Charité-Sur-Loire, le 29 septembre 2009 - Pascal JACOB, Président Directeur Général du Groupe JACOB sera le parrain de la promotion 2010 des ingénieurs d’Arts et Métiers ParisTech Cluny qui ont choisi de suivre l’Option Bois. La manifestation de parrainage aura lieu le 7 octobre 2009, au Casino de Pougues-Les-Eaux situé à proximité du siège social du Groupe JACOB. Le lendemain 8 octobre, les cinquante ingénieurs présents visiteront les différents sites industriels du Groupe JACOB à La Charité-Sur-Loire.



ENSAM Cluny : Le seul Centre Arts & Métiers en France spécialisé Arts & Métiers

Cluny est le seul Centre Arts et Métiers ParisTech qui dispense des enseignements orientés vers la Filière Bois. La formation a débuté en octobre 1984 et s’adresse chaque année à 24 élèves ingénieurs. En 1993 débute l’activité recherche sur les matériaux et procédés bois, activité qui se consolide en 1996 dans le cadre d’un partenariat entre l’ENSAM et le Centre Technique du Bois et de l’Ameublement (CTBA). Les emplois visés se situent principalement dans les PME-PMI, mais aussi dans les grands groupes industriels, les structures de recherche et les collectivités locales et régionales. Cette spécialité s’inscrit pleinement dans le contexte actuel de gestion durable.

 

L’équipe bois et dérivés, rassemble différentes compétences (matériau bois, calcul de structure, procédés de mise en oeuvre, économie de la filière bois), est en liaison directe avec tous les domaines où les Arts et Métiers ParisTech ont une expertise reconnue et disposent d’une bonne expérience du milieu industriel. Cela lui permet d’entretenir des liens privilégiés avec les entreprises et les partenaires de la filière bois, notamment dans le cadre de la réalisation d’études et de projets variés, ce qui conforte ainsi la composante génie mécanique et génie industriel de la formation généraliste de l’ingénieur Arts et Métiers.

L’école participe aux grandes manifestations de la Filière Bois, organise régulièrement des colloques et des journées professionnelles.


Plus d'informations :

Pascal JACOB, parrain de la promotion 2009 des Ingénieurs de l'ENSAM de Cluny Option Bois

Liste des parrains de l'ENSAM de Cluny

Plaquette complète Formation Bois ENSAM de Cluny

Plaquette simplifiée Formation Bois ENSAM de Cluny

Présentation des Arts & Métiers ParisTech

1100 ans d'enseignement

Le site Internet de l'ENSAM de Cluny



publié par Pascal JACOB - dans Formations professsionnelles
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 15:03

Le 17 octobre 2008

La promotion 2008 des Ingénieurs de l'Ecole Nationale Supérieure de Technologies et des Industries du Bois - ENSTIB - sera parrainée par Pascal JACOB, Président du Groupe JACOB. La traditionnelle remise du diplôme d'ingénieur par le parrain de cette promotion aura lieu le 28 février 2009 dans le Grand Amphithéâtre de l'Ecole à Epinal et précèdera le Gala de l'ENSTIB organisé par les élèves.



Créée en 1985, l'École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois est une École d'ingénieurs de « Nancy Université » (fédérant l'Université Henri Poincaré avec ses trois écoles d'ingénieurs, l'Université Nancy 2 et les 7 écoles d'ingénieurs de l'Institut  National Polytechnique de Lorraine).

 
L'ENSTIB est une École publique d'Ingénieurs relevant du Ministère en charge de l'Enseignement Supérieur. Elle délivre un diplôme d'Ingénieur conférant le grade de Master, reconnu par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI). L'École est membre de la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI) et de la Conférence des Grandes Écoles (CGE).

 
Depuis plus de 20 ans, l'ENSTIB a centré son activité sur l'industrie du bois, formant des générations d'ingénieurs et de cadres occupant des responsabilités de tout premier plan dans un secteur en plein développement. Au sein du Campus Fibres UHP, elle a ouvert un nouveau champ d'expertise en parfaite cohérence avec le bois qui a fait son renom en France et à l'étranger : l'industrie des matériaux fibreux naturels et renouvelables.




Télécharger la plaquette de l'ENSTIB

 
Les parrains des promotions de l'ENSTIB depuis 1985

 


 

ENSTIB

7, Rue du Merle Blanc - BP N° 1041  88005 EPINAL Cédex 9

Téléphone : 03 29 29 61 00 - Télécopie : 03 29 29 61 38

 

www.enstib.uph-nancy.fr        

enstib@enstib.uph-nancy.fr

 



publié par Pascal JACOB - dans Formations professsionnelles
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 15:56

En mettant à disposition de deux écoles une maison HQE, le Groupe JACOB, partenaire industriel du projet Atelier 3c, offre une enveloppe à ossature bois pour l'étude, une "coquille vide" permettant aux étudiants de concevoir des systèmes d'aménagements libérés de toute contrainte spatiale, et ayant comme fil directeur le matériau Bois, et les logiques de conception industrielle : un cadre d'étude en vraie grandeur, en lien direct avec le monde professionnel.


Les partenaires


 

Né du constat de l’évidente complémentarité des compétences et d’une proximité éographique de leurs sites d’implantation, le projet «Atelier 3C» réunira trois partenaires. Deux établissements scolaires et un groupe industriel sont à l’origine et au coeur du projet «Atelier 3C».

- Le groupe JACOB-POBI, Structure et construction bois. Site La Charité-sur-Loire.

- Le Lycée Alain COLAS-ÉSAAB (École Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne). Site Nevers.

- Le Lycée professionnel Pierre BÉRÉGOVOY (Bois, usinage et électrotechnique). Sites Fourchambault et Nevers.


• Les deux écoles feront intervenir d’une part les étudiants de Dsaa Créateur-Concepteur (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués bac+4) comprenant les options de design de produits et de design graphique et d’autre part, les élèves des sections usinage bois et usinage métal, ainsi que d’électrotechnique - domotique.

• À ces partenaires viendront s’ajouter ponctuellement divers intervenants extérieurs comme par exemple des architectes, des designers, des domoticiens, des ergonomes, des spécialistes en structure bois ou en HQE (Haute Qualité Environnementale).

 



L’atelier 3C

 
• Le principe du projet est de générer, autour d’une cellule architecturale mise à disposition par la société JACOB, un «laboratoire » de création et de conception (étudiants de l’ÉSAAB) comme de prototypage et d’implantation (élèves du lycée professionnel) de «concepts d’aménagement intérieur» ayant le bois comme matériau de base.


• «L’atelier 3C» a pour vocation d’encourager la conjugaison de compétences complémentaires entre deux établissements d’enseignement voisins, mais de publics  différents, par la création d’équipes mixtes. Les étudiants designers exerceront un rôle  d’encadrement desdites équipes, les lycéens en formation professionnelle apporteront un regard plus précis et avisé techniquement sur les possibilités de mise en oeuvre des idées de leurs aînés.

• L’objet architectural est un prototype de maison à structure bois POBI répondant aux normes HQE, conçu et mis à disposition par le groupe JACOB. Cet objet d’études sera une «coquille vide» qui, par son aspect intérieur volontairement brut, stimulera la créativité des élèves tout en focalisant l’essentiel de leur travail de conception et de fabrication sur l’aménagement de cet espace défini.

 

Les objectifs pédagogiques  


 

• L’ambition de ce projet est d’offrir aux élèves, aussi bien en études supérieures qu’en lycée professionnel, une vision globale d’un processus de conception en milieu industriel. Ainsi, chacun des participants (élèves, professeurs, techniciens, décideurs...) pourra assister -depuis la fabrication en usine de la structure architecturale bois jusqu’à la pose finale des prototypes dans cette dernière- à toutes les étapes d’une démarche design. Ce laboratoire aura pour  vocation première de générer de la motivation, de l’implication et de l’ambition chez les apprenants comme les professeurs.

  

• Pour les équipes pédagogiques des deux établissements scolaires, ce projet sera  l’opportunité de croiser les compétences. Des échanges de connaissances dans les domaines de la CAO, de la programmation d’usinage ou de l’imagerie 3D seront régulièrement   réalisés.D’autres domaines d’échanges pédagogiques ou de formations croisées apparaîtront lors de l’évolution naturelle du projet. Seront également organisées avec l’ensemble des élèves des visites des différents sites.

 

• De la première des esquisses à main levée jusqu’à l’exposé d’un rendu final de projet de design, les élèves de lycée professionnel découvriront l’ensemble du développement créatif par de régulières visites et tables rondes au sein de l’École Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne. Les présentations argumentées des projets par les élèves concepteurs, leur production de supports d’étude et de communication tels les croquis de recherches, les dossiers documentaires, les modélisations 3D, les maquettes d’étude ou de présentation finale seront pour les élèves de lycée professionnel autant d’accès à l’univers de la conception industrielle.

 

Les étudiants auront deux ateliers de fabrication (usinage métal et usinage bois), un atelier d’electrotechnique – domotique ainsi que des équipes d’élèves à la disposition de leurs projets et de leur mise en prototypage. Pour ces derniers, ce nouvel angle d’approche pédagogique sur les objets qu’ils sont destinés à fabriquer demain révélera pour eux l’importance de leur rôle de technicien exécutif mais aussi consultatif. Être élève en lycée professionnel c’est acquérir la maîtrise d’un savoir-faire et c’est aussi acquérir un savoir conseiller et dialoguer.

 

• Pour les étudiants, la confrontation aux contraintes d’un cahier des charges établi par un partenaire industriel, la prise en compte des capacités techniques de production liées à un parc-machines, à une technologie et à un matériau particulier seront pédagogiquement très enrichissantes. Parallèlement à la conception «d’objets design» pour habiller l’intérieur de l’architecture, une partie des étudiants de DSAA plus spécialisés dans le design graphique travaillera à la mise au point de divers supports de communication pour le projet et le produit.

 

À cet aspect productif de l’action du designer viendra s’ajouter la dimension humaine. Les jeunes créateurs-concepteurs auront vocation à diriger une équipe dans leur futur rôle de directeur artistique, ce projet sera l’occasion pour eux de l’expérimenter. Mais ils peuvent également prétendre aux concours de recrutement d’enseignants en arts appliqués (ils peuvent passer le caplp, le capet ou l’agrégation juste après le dsaa), ce projet les éclairera alors sur les enjeux d’une formation en arts appliqués en lycée professionnel.



 Présentation des 6 projets d'étudiants le 24 avril 2008 devant les partenaires



Atelier 3c : Le blog
Groupe Jacob




publié par Pascal JACOB - dans Formations professsionnelles
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 18:29

Par Pascal JACOB (4 novembre 2007)


Générer autour d’une cellule architecturale un «laboratoire» de création et de conception, de prototypage et d’implantation de «concepts d’aménagement intérieur» ayant le bois comme matériau de base, telle est l’ambition de ce projet exceptionnel.
 
A3C-3.jpg
Né du constat de l’évidente complémentarité des compétences et d’une proximité géographique de leurs sites d’implantation, le projet «Atelier 3C» réunira trois partenaires. Deux établissements scolaires et un groupe industriel sont à l’origine et au coeur de ce projet pédagogique :
 
- Le Groupe JACOB et sa filiale POBI, Fabricant de construction bois situé à La Charité-sur-Loire.
- Le Lycée Alain COLAS-ÉSAAB (École Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne) situé à Nevers.
- Le Lycée professionnel Pierre BÉRÉGOVOY (Bois, usinage et électrotechnique) situé à Fourchambault et Nevers.
 
Les deux écoles feront intervenir d’une part les étudiants de Dsaa Créateur-Concepteur (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués bac+4) comprenant les options de design de produits et de design graphique et d’autre part, les élèves des sections usinage bois et usinage métal, ainsi que d’électrotechnique - domotique.
 
À ces partenaires viendront s’ajouter ponctuellement divers intervenants extérieurs comme par exemple des architectes, des designers, des domoticiens, des ergonomes, des spécialistes en structure bois ou en HQE (Haute Qualité Environnementale).
 
« L’atelier 3C »
 
Le principe du projet est de générer, autour d’une cellule architecturale mise à disposition par le Groupe JACOB, un «laboratoire» de création et de conception (étudiants de l’ÉSAAB) comme de prototypage et d’implantation (élèves du lycée professionnel) de «concepts d’aménagement intérieur» ayant le bois comme matériau de base.
 
«L’atelier 3C» a pour vocation d’encourager la conjugaison de compétences complémentaires entre deux établissements d’enseignement voisins, mais de publics différents, par la création d’équipes mixtes. Les étudiants designers exerceront un rôle d’encadrement desdites équipes, les lycéens en formation professionnelle apporteront un regard plus précis et avisé techniquement sur les possibilités de mise en oeuvre des idées de leurs aînés.
 
L’objet architectural est un prototype de maison à structure bois POBI répondant aux normes HQE, conçu et mis à disposition par le Groupe JACOB. Cet objet d’études sera une «coquille vide» qui, par son aspect intérieur volontairement brut, stimulera la créativité des élèves tout en focalisant l’essentiel de leur travail de conception et de fabrication sur l’aménagement de cet espace défini.

Télécharger l'intégralité du projet pédagogique ATELIER 3C

 



A3C-2.jpg
 
 



publié par Pascal JACOB - dans Formations professsionnelles