Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:45

Paris, 7 décembre 2013 - Il était une forêt est un film documentaire français réalisé par Luc Jacquet et sorti en salle (en France) le 13 novembre 2013.

 

Il s'agit du troisième long métrage cinématographique de Luc Jacquet après La Marche de l'empereur et Le Renard et l'Enfant. Dans le cadre de l'association Wild-Touch qu'il a créée en 2010, Luc Jacquet a écrit et réalisé ce documentaire en étroite collaboration avec le botaniste Francis Hallé, qui avait depuis longtemps le projet de faire un film de grande ampleur sur les forêts primaires ...  (suite de l'article sur Wikipédia)

 

A voir également : MegaMuira, la chaîne Youtube des forêts et des arbres remaquables ... c'est ICI


publié par Pascal JACOB - dans Forêts et arbres remarquables
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 09:45

Paris, 14 avril 2012Lancée en mars 2012, Pixwood est une banque de photos spécifiquement dédiée aux arbres et aux forêts remarquables et disponible sous plusieurs formats de résolutions. Téléchargeables sous forme de fichiers numériques, ces photos pourront être également livrées prochainement sur supports imprimés et signés. Cette base de données évoluera dans les prochains mois par la publication de photos d’essences de bois (textures) et d’ouvrages en bois remarquables.


header-pixwood-4.jpg

 

Pixwood se différencie de banques de photos traditionnelles et grand public par sa spécificité relative à l’univers des forêts et du bois à l’état d’arbres mais également à l’état transformé. Cette banque de données fournit des images de haute qualité aux professionnels et créateurs pour leurs designs et présentations. Par ailleurs, chaque photo est géopositionnée et donc visualisable à partir de Googlemap ou Google Earth depuis le point GPS précis de la prise de vue. Les fichiers numériques sont disponibles selon deux licences (standard et étendue) offrant sept formats de résolution (de XS 400 pixels à XXL 5000 pixels – 300 Dpi). Tous les folios sont téléchargeables sous forme de fichiers PDF sur simple demande en ligne.

 

Avec un simple abonnement, les utilisateurs peuvent accéder à cette banque de photos haute résolution d'une très grande richesse et variété. L’arborescence de Pixwood est organisée par catégories d’arbres (par essences et par contextes : saisons, situations insolites, point GPS, mots-clés, …), par types de forêts (pays, massifs, ...) et prochainement par essences de bois et par ouvrages remarquables.

 

Enfin, les acheteurs ont accès à une base évoluant au quotidien de plusieurs milliers de fichiers créatifs à des prix très compétitifs. La plateforme innovante (Media Access) et les différentes technologies utilisées sur le site pixwood.com permettent le téléchargement extrêmement rapide de plusieurs milliers d’images.

 

pixwood.com

Pixwood sur facebook

Pixwood sur twitter @Pixwood_Photos

Extrait de l'album " Nature insolite " (Pixwood Facebook)

 

Paris_Buttes_1.jpg

Copyright photos PIXWOOD



publié par Pascal JACOB - dans Forêts et arbres remarquables
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 07:55

Paris - 19 janvier 2012 - La définition d'arbres remarquables ne répond pas à des critères réglementaires voire scientifiques. les paramètres définissant un arbre remarquable varient selon les époques et les lieux et ils sont multiples et pas forcément objectifs. Mis à part des qualités incontestables qui rendent certains spécimens exceptionnels, telles que la longévité ou les dimensions, bien d’autres paramètres peuvent être pris en compte. 

 

 

arbreepine.jpg

L'arbre épine (Yucatan - Mexique) - Photo Pascal Jacob

 

Et parmi ces critères : Les qualités esthétiques. Celles-ci dépendent, en tout premier lieu, de la mise en valeur de l'arbre, de l’indice paysager en fonction de la place qu’il occupe dans l’environnement et de son impact visuel.

 

Un arbre totalement isolé est plus facilement saisi par le regard (ou la photo) qu’un autre faisant partie d’une forêt ou bien d'un regroupement. La compétition entre spécimens impacte très fortement la morphologie de l’arbre par le combat permanent qu'il mène pour assurer à la fois sa croissance et sa longévité : la lumière, l’eau et les minéraux.

 

Un autre paramètre influe sur la qualité visuelle d'un arbre : sa place dans l'espace. Par exemple, si les contraintes de l’environnement sont suffisamment faibles et que l’arbre n’a pas dû subir d’élagage désordonné, il peut développer la " marque " de son espèce et exprimer son potentiel génétique.

 

A l'opposé, certains arbres remarquables présentent des formes insolites ou fantastiques parfois dues à des des maladies, des insectes ou des champignons à un âge avancé, ou bien souvent à des conditions de survie difficiles.

 

Sequoia_Bouton-copie-1.jpg

Le séquoia boutonneux (Sequioa National Park - USA/Californie)

Photo Pascal Jacob

 

Le site " lesarbresremarquables.com " est un condensé d'images haute définition intégrant ces paramètres et les conditions permettant l'émergence de spécimens pas vraiment ordinaires. Avant-goût d'une banque de données entièrement consacrée aux arbres et forêts remarquables qui sera mise en ligne très prochainement sur un site professionnel, je vous propose de découvrir une cinquantaine de photos que j'ai prises sur différents points du globe.

 

 

© Pascal JACOB

Crédits photos : Blog de Pascal Jacob - Pascal Jacob

Dernière mise à Jour : 19/01/2012 08:42

publié par Pascal JACOB - dans Forêts et arbres remarquables