Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 07:07

GDF_SUEZ.jpgParis, 2 octobre 2014 - GDF SUEZ investit 56 millions d’euros dans la réalisation de cette centrale de cogénération bois située sur la plateforme Induslacq qui entrera en service en 2016. D’une durée de 20 ans, le contrat signé entre Cofely Services et Sobegi, société gestionnaire de la plateforme de Lacq, permettra de produire et distribuer de la vapeur verte aux industriels présents sur la plateforme. La pose de la première pierre de ce projet industriel s'est déroulée le 23 juillet dernier en présence de Gérard MESTRALLET, PDG de GDF-Suez.

 

La centrale de cogénération biomasse constitue un élément clé de la transition énergétique du territoire. Elle permettra à la plateforme de bénéficier d’un mix énergétique intégrant des ressources locales et renouvelables. La centrale consommera 160 000 tonnes de biomasse par an, dont une partie collectée en haute montagne, valorisant ainsi des gisements de biomasse peu ou mal exploités dans les Pyrénées. Cofely Services a élaboré le plan d’approvisionnement en partenariat avec le Syndicat de sylviculteurs des Pyrénées-Atlantiques et une vingtaine de PME locales, qui participeront à la collecte et à la préparation du bois énergie. L’approvisionnement de la centrale devrait entraîner la création d’une centaine d’emplois dans la filière bois locale. Le recours au bois énergie permettra d’éviter le rejet de 86 000 tonnes de CO2 par an.

La centrale de cogénération biomasse est lauréate du quatrième appel d’offres gouvernemental instruit par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) pour la production d’électricité «verte». Elle produira 89 GWh d’électricité verte par an, soit la consommation électrique de 13 000 personnes.

Atout majeur dans la reconversion de la plateforme, la centrale de cogénération biomasse renforce son attractivité pour les futurs industriels qui s’implanteront sur le bassin dans les années à venir.

 

Téléchargez le communiqué de presse de GDF-SUEZ

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 12:06
Paris - 13 avril 2013 (modifié le 30/04/2013) - Antoine Veil, Président d'AV Consultants, haut fonctionnaire d'Etat, est décédé ce 12 avril. La France perd aujourd'hui un de ses grands serviteurs. Dans toutes les fonctions qu’il a occupées - des cabinets ministériels, sous la présidence du général de Gaulle, aux responsabilités éminentes qui ont été les siennes dans l’industrie, et notamment dans le domaine des transports et plus récemment de la forêt et du bois - Antoine VEIL aura marqué chaque époque par sa dimension d'homme visionnaire.
 
J'ai partagé avec Antoine VEIL tous mes projets professionnels depuis 15 ans. Le développement du l'utilisation du bois en France issus des forêts françaises fut l'un des derniers combats de sa vie. Antoine VEIL n'a jamais admis que notre pays ne dispose pas d'unités industrielles permettant la transformation du bois issus de nos forêts capables de tenir tête aux transformateurs européens. Son action de lobbying auprès des acteurs politiques a permis de faire progresser la filière bois française dans son ensemble.
 
Son rôle fut fondamental entre 1998 et 2009 dans le développement du Groupe JACOB (devenu POBI, en 2011, production industrielle de maisons en bois, où il fut administrateur jusqu'en décembre 2009 : voir aussi la vidéo : Les objectifs d'Antoine VEIL & Pascal JACOB ...) et, entre 2009 et 2013 toujours à mes côtés, dans l'émergence de Pôles Bois Industriels Intégrés en France, dont naturellement celui porté par ERSCIA FRANCE à Sardy-Lès-Epiry.
 
J'adresse à son épouse, ses fils et toute sa famille, mes plus sincères condoléances.
.
Pascal Jacob
Paris, 13 Avril 2013
.
.
Biographie d'Antoine VEIL et son action pour la forêt et la filière bois :
 
Antoine VEIL, époux de Simone VEIL, est né le 28 août 1926 à Blâmont (Meurthe-et-Moselle), diplomé de sciences politiques, Antoine Veil entre en 1947 au cabinet de Pierre-Henri Teitgen et, en 1948, au cabinet d'Alain Poher.

 

Antoine et Simone VEIL (Photo CG 14)

Antoine VEIL a été élève aux lycées de Nancy et de Grenoble et à la faculté de droit de Paris. Il est licencié en droit et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Il a été élève à l'E.N.A. de 1953 à 1954.
 
Après l'ENA, il rejoint le corps des inspecteurs des Finances et poursuit sa carrière dans divers cabinets ministériels : il devient notamment directeur de cabinet de Joseph Fontanet, secrétaire d'Etat à l'Industrie et au Commerce, puis ministre de la Santé publique. En 1969, il est nommé directeur général adjoint de la compagnie des chargeurs réunis. De 1971 à 1980, il occupe les fonctions d'administrateur puis de directeur général de l'Union des transports aériens (UTA), de président-directeur général de la Compagnie aéromaritime d'affrètement et d'administrateur d'Air Inter. Il fut Conseiller de Paris (1971-1989).

Antoine VEIL a par ailleurs a témoigné dans le cadre du programme d'archives orales de l'Association Georges Pompidou. Son témoignage est déposé et consultable aux Archives nationales. fondateur et membre du Club Vauban, regroupant une quarantaine de personnalités appartenant pour partie à la majorité, pour partie à l'opposition. 

A partir de 1998, Antoine VEIL a mené avec Pascal JACOB une importante croisade auprès du monde politique français pour relancer de la filière bois en France. Notre pays possède, en effet, la première forêt d’Europe en volume de bois sur pied, mais, paradoxalement demeure le dernier pays sur ce continent en termes de consommation par habitant. Antoine VEIL et Pascal JACOB ont également été aidés dans cette action par Bertrand LARRERA de MOREL, par l’ancien Ministre Jean-Philippe LECAT, par Olivier MIDIERE et par Didier VERLYNDE.
Antoine VEIL a été élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur par décret du Président de la République le du 6 avril 2007.

Il fut, jusqu'à son décès, Président Directeur Général d'AV Consultants.
 
publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 18:28

Philippe GUILLAUME, Un homme de grande envergure pour la Nièvre

 

Par Pascal JACOB, co-fondateur et Président de Fibre Active (2001-2006)

 

pg1Philippe GUILLAUME fut le premier Directeur Général de fibre active. A l’été 2001, lorsque Christian Paul et Marcel Charmant me demandèrent de présider ce qui allait devenir quelques mois plus tard l’agence de développement économique de la Nièvre, nous étions tous tombés d’accord pour que la direction générale de l’agence soit confiée à une compétence hors norme, possédant une très solide expérience en matière d’aménagement du territoire capable de monter et diriger une structure dynamique de développement en phase avec la stratégie de filières définies par les élus.

 

Philippe GUILLAUME fut cette perle rare, un homme, d’une intelligence exceptionnelle, et qui pouvait surprendre par sa décontraction d’apparence. Emprunt d’une gentillesse constante, c’est sans doute son humanisme qui le caractérisait le mieux. Dès les premières minutes de notre collaboration, (celle-ci allait durer près de six années), j’ai compris qu’il serait sans aucun doute l’homme capable de sortir notre département de sa torpeur et de son immobilisme.

 

Philippe a magistralement rempli sa mission à commencer par l'organisation interne de « l’outil Fibre Active ». Il a su recruter et diriger une équipe soudée et complémentaire de collaboratrices et collaborateurs inscrits très tôt dans une démarche qualité opérationnelle : il faut rappeler que Fibre Active fut la première agence de développement en France a être certifiée ISO 9001, mettant en place, sous la conduite de Pascal Gayet, son Secrétaire Général, un système informatique innovant de traçabilité et de suivi des porteurs de projets.

 

Philippe a également excellé dans l’application de la politique de développement économique voulue à la fois par les élus et les Chefs d’entreprise de la Nièvre. C’est en effet sous sa direction que furent engagés, entre 2002 et 2006, trois principaux chantiers économiques dont nous mesurons aujourd'hui les retombées  en terme d'implantation de nouvelles activités.

 

En effet, c'est à cette époque, sous son impulsion, que sera lancée, à partir d'une étude stratégique confiée à Etienne Roussel Consultants, une réflexion globale sur le développement de la filière bois nivernaise. Didier Verlynde, son collaborateur sera chargé de sa mise en œuvre qui débouchera sur l'implantation de nombreuses entreprises et en particulier l'émergence du pôle bois énergie de Sardy-lès-Epiry, appelé à devenir le plus important parc d'activités en France liées à la transformation du matériau bois et à la production d’énergie renouvelable à partir de la biomasse forestière.

 

Simultanément c’est également sous la direction de Philippe Guillaume que sera réalisée par Olivier Midière, l'un des plus éminents experts français de l’économie numérique, la première grande étude  consacrée aux usages des nouvelles technologies de l’information et de la communication.  Elle conduira les élus dès cette époque à bien comprendre que, sans infrastructure à très haut débit, les nivernais seraient privés de ces usages dont nous savons aujourd’hui, qu’ils conditionneront notre dynamisme économique pour plusieurs générations.

 

Enfin comment ne pas évoquer le travail exceptionnel réalisé par Philippe GUILLAUME, sur le technopole de Nevers Magny Cours avec la création en 2004 d'un SPL (Système Productif Local) une mission confiée à Eléonore Renault. Ce travail débouchera, quelques années plus tard, sur la création du Pôle de la Performance de Magny-Cours. Philippe, passionné de sport automobile, ancien rallyman, terminera sa carrière nivernaise à la présidence de la SAEM du Circuit de Magny Cours, une récompense, sans doute, un aboutissement logique pour cet homme exceptionnel.

 

Décédé beaucoup trop jeune la semaine dernière, la Nièvre doit se souvenir de Philippe GUILLAUME car elle lui doit beaucoup.

 

Nevers, 1er décembre 2012    

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:13

Dijon, 30 novembre 2011 - A l’initiative de MEDEF INTERNATIONAL, une filiale du MEDEF national ayant pour vocation de favoriser l’export pour les entreprises françaises, et du CAFS (Conseil d’Affaires Franco-Saoudien, une émanation du Conseil des Chambres Saoudiennes, équivalent du MEDEF), le MEDEF Bourgogne a reçu à Dijon les mardi 29 et mercredi 30 novembre 2011 une délégation de 18 chefs d’entreprise saoudiens.

 

DS2011_2-copie-1.jpg

Bertrand BESANCENOT, Ambassadeur de France en Arabie Saoudite

entouré de Kamel Al MUNAJJED et de Pascal JACOB - Photo JC Tardivon

 

Cette rencontre fut l’occasion d’échanger sur  les attentes des chefs d’entreprise saoudiens vis-à-vis de la Bourgogne et l’appui qu’ils entendent apporter pour le développement d’entreprises bourguignonnes au Royaume, ainsi que sur le potentiel du marché saoudien pour les entreprises locales. 

 

Pascal JACOB Président du MEDEF Bourgogne et Nièvre et Pascal GAUTHERON Président du MEDEF Côte-d’Or ont présenté, à cette occasion, les atouts des entreprises bourguignonnes et l'intérêt que pourraient porter certaines d'entre elles pour le marché saoudien.

 

Allocution de Pascal Jacob


DS2011_3-copie-1.jpg

Pascal Jacob à Dijon le 29 novembre 2011 - Photo JC Tardivon


500 milliards de $ d’investissement, 7% de croissance …

 

500 milliards de $ d’investissements prévus en infrastructures dans les prochaines années un taux de croissance de l’ordre de 7% par an, les deuxièmes réserves financières de la planète après la Chine, le Royaume d’Arabie Saoudite est un marché gigantesque et sans risque pour les entreprises désireuses d’accroître ses échanges commerciaux avec la France.

 

Le programme très dense de ces deux journées a notamment permis à la délégation saoudienne de rencontrer plusieurs chefs d’entreprise bourguignons et de visiter l’usine CEOLE à Longvic spécialisée dans la conception et la fabrication de mâts d’éoliennes ainsi que l’entreprise La Moutarderie FALLOT à Beaune.

 

Emmenée par l’Ambassadeur de France au Royaume d’Arabie Saoudite, Bertrand BESANCENOT, le Président du CAFS, Kamel Al Munajjed a précisé que parmi les secteurs prometteurs figuraient le nucléaire mais aussi celui des énergies alternatives au nucléaire notamment les énergies renouvelables.

 

DS2011_4-copie-2.jpg 

Visite de l'entreprise CEOLE à Longvic - Photo JC Tardivon

 

 DS2011_5.jpg

 Réception officielle à la Mairie de Dijon - Photo JC Tardivon

 

Les Chefs d’entreprise bourguignons à leur tour en Arabie Saoudite

 

Pascal JACOB a conclu ces deux journées en annonçant à la délégation saoudienne que, sous l’égide du MEDEF Bourgogne et du MEDEF international, une délégation de Chefs d’entreprise Bourguignons se rendra au mois de mars 2012 à Riyad afin de poursuivre et concrétiser ces échanges.


 PJAS.jpg

Pascal JACOB donne Rendez-Vous à ses homologues saoudiens à Riyad en mars 2012

Photo JC Tardivon

 

L'album photos complet (Photos JC Tardivon)

 


 

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 19:38

Magny-Cours, 18 novembre 2011 – A l’invitation du MEDEF Nièvre, dans le cadre des soirées thématiques du mouvement patronal nivernais, Marc TOUATI, Directeur Général d’ASSYA, a brossé d’une façon directe et sans retenue, le tableau de la situation économique mondiale et française. Devant près de 250 chefs d’entreprises nivernais, l’économiste a démontré que les solutions simples existent pour résoudre cette crise à condition de posséder le courage politique nécessaire pour les mettre en œuvre …

 

Documents_divers-3838sd.jpg

Marc Touati à Magny-Cours le 16 novembre 2011

 

 

 

Plus de dettes publiques équivaut à plus de fiscalité pour les entreprises

 

Marc Touati ajoute que cette relance de la croissance passe obligatoirement par une réduction drastique des dépenses publiques. Malheureusement, et à l’appui d’une aggravation du déficit public au cours des trente dernières années quasi consécutivement, la volonté politique ne semble pas suffisante aujourd’hui pour aller dans ce sens. Le résultat de cette abstinence à réduire ce déficit public est sans appel : les entreprises et les ménages se trouvent lourdement taxées.

Lire l'article complet : medef-nievre.com
publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 14:00

Nevers, 22 octobre 2011 - Nicolas QUILLET, Préfet de la Nièvre depuis décembre 2009 quitte le département pour rejoindre celui du Cher. Durant ces deux années passées à la tête de l'administration nivernaise, ce Préfet atypique fut un fervent défenseur de l'économie nivernaise et à l'origine de succès significatifs notamment la grappe d'entreprises de Magny-Cours, faisant (presque) oublier l'absence du Grand Prix de France de Formule 1 ...

 

Dans son discours d'adieu devant les forces vives du département venues extrêmement nombreuses à la Préfecture de la Nièvre, ce vendredi 21 octobre, le Préfet QUILLET a tenu à préciser qu'il n'y a pas de recette miracle pour l'économie nivernaise subissant, comme tous les autres départements, cette crise qui "s'éternise", en rappelant également, qu'en Nivernais, la crise a malheureusement déjà frappé très lourdement dans les années 60-70 et d'ajouter: " Ce qui condamne un territoire, c'est lorsque l'on fait des choses dépassées ..."


Co-Président du Comité de Pilotage du futur site industriel de Sardy-Lès-Epiry, Nicolas QUILLET a également déclaré au cours de cette réception, qu'il voyait " ... à travers l'implantation de ce complexe industriel et de la centrale électrothermique d'ERSCIA France un projet aux enjeux très forts pour le département et la région ... "

 

 

Nicolas_Quillet3.jpg

 

Nicolas QUILLET aux côtés d'Anne BOQUET, Préfète dela Région Bourgogne

Préfecture de la Nièvre, 22 octobre 2011

 

Nicolas Quillet est également écrivain : auteur de plusieurs romans, son dernier ouvrage économique " Une Europe de la sécurité ? " (éditions Desclée de Brouwer, Collection : Des paroles et des hommes) est un exercice de vulgarisation " pour permettre aux citoyens de se saisir de la question, et débattre ..."

 

Nicolas QUILLET est remplacé au poste de Préfet de la Nièvre par Daniel MATALON, actuel Directeur Général des Services de la Présidence de la République.

 

 

 

© Pascal JACOB

Crédits photos : Blog de Pascal Jacob - Pascal Jacob

Dernière mise à Jour : 22/10/2011 15:56


publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 18:23

Nevers, 20 octobre 2011  - Le MEDEF Nièvre organisera le 16 novembre prochain à partir de 18h00, au Visio Center du Circuit de Nevers-Magny-Cours, une soirée économique en présence de Marc TOUATI, économiste de très grand renom et intervenant pour le compte de plusieurs médias (TF1, LCI, BFM, ...).

 

Cette soirée se déroulera en quatre temps : intervention de Pascal JACOB, Président du MEDEF Nièvre et du MEDEF Bourgogne, conférence d'une heure de Marc TOUATI, échange (questions/réponses) avec l'assistance et cocktail dinatoire. Le thème retenu pour cette soirée : " Perspectives économiques et financières, 2012 : Où allons nous ? "


Participation : contact@medef-nievre.com


Touati Medef 58

Marc Touati à Pougues Les Eaux en mars 2005

Photo Medef Nièvre

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:47

Nevers - 8 Juin 2011 - Le Président de la République, en visitant la Compagnie Française du Parquet le 7 juin dernier à Myennes dans le département de la Nièvre (Bourgogne/France) adresse une nouvelle fois  un message fort en direction de la filière bois française. Nicolas Sarkozy  affiche clairement sa volonté de redéployer la filière dans la continuité du discours prononcé à Urmatt en mai 2009.


NS_062012_CFP-copie-1.jpg    

Nicolas Sarkozy & Daniel Carpentier (à droite)

Myennes 2011 - © Didier VERLYNDE

 

Dirigée par Daniel Carpentier, la Compagnie Française du Parquet, compte parmi les fleurons des entreprises bois du département de la Nièvre qui distribuent en France et à l’Etranger des produits de qualité à forte valeur ajoutée.

 

Le choix du département de la Nièvre pour cette visite présidentielle consacrée à la filière bois et à l'export n'est pas vraiment un hasard. Première chênaie de France, principal réservoir de pins douglas avec la présence du massif forestier du Morvan, ce territoire est bien sûr idéal pour souligner le potentiel forestier français, l’un des tous premiers en Europe, en capacité de créer de nombreux emplois dans des territoires ruraux souvent fragilisés. La filière bois est aussi un moyen de répondre aux problématiques d’aménagement du territoire.

 

Rappelons que c'est d’ailleurs précisément dans la Nièvre au cœur de l’espace rural sur la commune de Sardy-lès-Epiry que prend corps, aujourd'hui, l’un des plus importants complexes bois énergie en France (Erscia France) avec la réalisation d’une unité de sciages de 300 000 m3 par an de bois résineux sciés (500 000 m3 de grumes), accouplée à une centrale  de cogénération de 53 MW de puissance calorifique installée produisant 12MWe (puissance installée) et une unité de production de granulés bois de 250 000 tonnes.

 

L’ensemble opérationnel à partir d'octobre 2013, créateur de 120 emplois directs (et 250 indirects) permettra  d’apporter une réponse  au redéploiement de la filière bois souhaité par le Président Sarkozy et l’ensemble des transformateurs bois de notre pays.

 

© Didier VERLYNDE

Crédits photos : Didier Verlynde

Dernière mise à Jour : 12/06/2011 10:57


publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 11:52

Paris, 14 avril 2011 - La Banque de France vient de publier son enquête de conjoncture mensuelle (mars 2011) et trimestrielle (1er Trimestre 2011). On note pour le secteur industrie un ralentissement de l'activité, une légère augmentation du taux d'utilisation des capacités de production ainsi qu'un niveau des carnets élevés ...


BDF PJ

 

En synthèse :

 

Financements bancaires Industrie et Services (1T 2011) :          

 

- Progression de la demande de financement et des financements obtenus, coût global des financements en légère hausse dans l’industrie et en progression dans les services.

 

Conjoncture Industrie et Services (mars 2011) :

 

- Secteur industrie : ralentissement de l'activité, légère augmentation du taux d'utilisation des capacités de production, niveau des carnets élevés ; prévisions de poursuite de la progression à un rythme modéré pour les prochains mois 

 

- Secteur Services : poursuite de la progression de l'activité ; perspectives orientées favorablement à court terme 

Prévision de PIB : 1er trimestre 2011 : + 0.7% (troisième estimation, révisée de -0.1 point) Plus 

Conjoncture Commerce de détail (mars 2011) :
 
Commerce de détail : poursuite de la progression de l’activité commerciale ; augmentation des produits alimentaires ; accroissement des produits industriels, tiré par les ventes d’automobiles neuves et d’électronique grand public. Hausse du petit commerce ; progression des ventes de la grande distribution. Plus 
Investissements, marges et situation de trésorerie (1T 2011)
- Industrie : amélioration des trésoreries, poursuite de la progression des dépenses d'investissement ; prévisions de croissance de l'investissement mais à un rythme moins soutenu
- Construction : redressement de l'activité, raffermissement des carnets, prévisions de poursuite de l'activité pour les prochains mois
- Commerce de gros : accroissement des transactions, prévisions de poursuite de l'activité à court terme

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:59

Paris, 8 avril 2011 - " Forêts et bois ", la première application téléchargeable sur les terminaux mobiles Iphone et Ipad consacrée à la filière bois est maintenant disponible. Cette application est gratuite. Elle permet notamment de suivre, en temps réel, les actualités de la forêt et du bois  ainsi que les actions menées par Pascal JACOB au sein de ce secteur économique.

 

icon App PJ

L'icône  " Forêts et bois " sur l'App Store d'Apple

 

Cette application (Version 1.0 - 8 avril 2011) est accessible à partir des terminaux Iphone 3 et 4 et Ipad depuis l'App Store et à partir de tout PC/Mac depuis Itunes. Une prochaine version permettra d'accéder à " Forêt et bois " depuis les terminaux fonctionnant sous Androïd (Google)

 

" Forêts et bois " est une plateforme d'information en rapport avec les actions que mène Pascal jacob au sein de la filière bois. " Forêts et bois " regroupe plusieurs flux d'information notamment en provenance du réseau social TWITTER.

 

Résumé du contenu de l'application " Forêts et bois " :

 

Actualités de la filière bois vues par Pascal JACOB, Directeur Général d'ERSCIA FRANCE (Energies Renouvelables et Sciages de France).

  

> Actualités du Blog de Pascal JACOB

> Fil des tweets de Pascal JACOB

> Chaîne vidéo Megamuira (les vidéos de Pascal Jacob)

> Actualités économiques

> Actualités générales

> Actualités politiques

> Album photos des plus belles réalisations de constructions bois

> Photos forêt & bois avec Google Earth

 

Information pour télécharger l'Application " Forêt et bois " :

 

Depuis votre ordinateur : Itunes

 

Depuis votre Iphone ou Ipad, suivez les instructions suivantes :

 

- Cliquez sur l'icône de l'App Store de votre Iphone ou Ipad :

- Cliquez sur Recherche dans le menu situé en bas de l'écran

- Saisissez : " Forêt et bois " dans la fenêtre de recherche

- Cliquez sur " Forêts et Bois " puis sur " Gratuit "

- Cliquez sur " Installer "

 

Vous devez dans certain cas saisir également votre identifiant Apple avant d'installer

 

 

app-store-logo

 


publié par Pascal JACOB - dans Développement économique