Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:47

Nevers - 8 Juin 2011 - Le Président de la République, en visitant la Compagnie Française du Parquet le 7 juin dernier à Myennes dans le département de la Nièvre (Bourgogne/France) adresse une nouvelle fois  un message fort en direction de la filière bois française. Nicolas Sarkozy  affiche clairement sa volonté de redéployer la filière dans la continuité du discours prononcé à Urmatt en mai 2009.


NS_062012_CFP-copie-1.jpg    

Nicolas Sarkozy & Daniel Carpentier (à droite)

Myennes 2011 - © Didier VERLYNDE

 

Dirigée par Daniel Carpentier, la Compagnie Française du Parquet, compte parmi les fleurons des entreprises bois du département de la Nièvre qui distribuent en France et à l’Etranger des produits de qualité à forte valeur ajoutée.

 

Le choix du département de la Nièvre pour cette visite présidentielle consacrée à la filière bois et à l'export n'est pas vraiment un hasard. Première chênaie de France, principal réservoir de pins douglas avec la présence du massif forestier du Morvan, ce territoire est bien sûr idéal pour souligner le potentiel forestier français, l’un des tous premiers en Europe, en capacité de créer de nombreux emplois dans des territoires ruraux souvent fragilisés. La filière bois est aussi un moyen de répondre aux problématiques d’aménagement du territoire.

 

Rappelons que c'est d’ailleurs précisément dans la Nièvre au cœur de l’espace rural sur la commune de Sardy-lès-Epiry que prend corps, aujourd'hui, l’un des plus importants complexes bois énergie en France (Erscia France) avec la réalisation d’une unité de sciages de 300 000 m3 par an de bois résineux sciés (500 000 m3 de grumes), accouplée à une centrale  de cogénération de 53 MW de puissance calorifique installée produisant 12MWe (puissance installée) et une unité de production de granulés bois de 250 000 tonnes.

 

L’ensemble opérationnel à partir d'octobre 2013, créateur de 120 emplois directs (et 250 indirects) permettra  d’apporter une réponse  au redéploiement de la filière bois souhaité par le Président Sarkozy et l’ensemble des transformateurs bois de notre pays.

 

© Didier VERLYNDE

Crédits photos : Didier Verlynde

Dernière mise à Jour : 12/06/2011 10:57


Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Développement économique