Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 14:09

Paris, 26 décembre 2014 - Quinze ans après la tempête de 1999, la filière bois garde encore des cicatrices du désastre : pertes financières et forêt modifiée. Elle tente de se préparer à d'éventuels nouveaux coups de vent. En Aquitaine, le problème est que " toutes les surfaces endommagées ne sont pas encore en production ".

 

A l'échelle du pays, les traces dans les paysages se sont estompées mais restent décelables, car les " nouveaux " arbres sont encore jeunes. Globalement, les communes forestières pâtissent encore aujourd'hui de pertes financières liées aux tempêtes.

 

Suite de l"article ...

 

Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Ressources forestières