Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 10:45

Paris, 25 février 2015 - Le monde a plus que jamais besoin d'alternatives efficaces et durables !

 

Metsä Wood sait d'expérience que le bois est un excellent moyen d'économiser du temps, de l'argent et des ressources naturelles, tout en réduisant notre empreinte carbone. Afin de démontrer les avantages du bois et de s'attaquer aux idées reçues, ce groupe finlandais a décidé de montrer comment il pourrait reconstruire un bâtiment historique célèbre à l'aide de ses produits. Pour ce projet, baptisé « Plan B », l'architecte sera Antti Laiho, qui a déjà dessiné le siège social de Metsä Wood situé à Tapiola, en Finlande. 

 

Metsä Wood sollicite également les internautes pour trouver quel bâtiment historique ceux-ci voudraient voir reconstruit en bois ... Les réponses peuvent être adressées jusqu'au 6 mars 2015.

 

Pour envoyer vos réponses ... c'est ICI.

 

La Grande Arche de la Défense reconstruite en bois ?    

 

 

La suggestion de Pascal JACOB : " Reconstruire en bois la Grande Arche de La Défense ... Pourquoi pas ? Cet ouvrage, symbole du béton par excellence,  présente des formes simples, planes et idéales pour une réplication en Kerto (LVL lamibois), produit phare de l'industriel Metsä Wood ! Il faudrait environ 150 000 M3 de matériau bois pour réaliser cet ouvrage ... soit l'équivalent de 150 000 tonnes de CO2 absorbé !

 

Rappelons qu'un arbre absorbe effectivement par photosynthèse l'équivalent d'une tonne de CO2 pour chaque m3 de bois produit. Ce processus est amplifié par le phénomène de la double substitution : un m3 de bois utilisé comme matériau signifie une tonne de CO2 stocké et une tonne de CO2 évité. En effet, l’Analyse de Cycle de Vie des produits montre que l'énergie nécessaire pour usiner et transporter le bois est inférieure à celle nécessaire pour les autres matériaux (dont le béton). Les qualités d’isolation du bois contribuent ensuite à limiter l’utilisation d’énergie lors de la vie d’un ouvrage tel que la Grande Arche, par exemple. ".

 

 

 

 

http://www.grandearche.com/images/galeries/tourisme/i_1_tourisme.jpg

      La Grande Arche de la Défense (Photo site officiel - www.grandearche.com)

Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Le matériau bois