Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 07:19

Nevers, 30 novembre 2010 - La société ERSCIA FRANCE S.A.S. vient de déposer, mardi 30 novembre 2010, sa demande de permis de construire en vue de lʼimplantation sur la Commune de Sardy-Lès-Epiry (Nièvre) dʼun complexe industriel regroupant une unité de sciage de bois résineux, une centrale de cogénération et une unité de pellétisation industrielle. Cet investissement dʼun montant de 150 millions d’euros sʼétendra sur un site de 61 hectares, générera la création de 120 emplois directs et 200 emplois indirects et sera opérationnel en juin 2013.

 

ERSCIA 3D 2

ERSCIA FRANCE à SARDY : un pôle de 61 Hectares

 

ERSCIA FRANCE SAS (Energies Renouvelables et Sciages de France) annonce officiellement le lancement de son projet de création dʼun pôle industriel de sciage,   intégrant une unité de cogénération biomasse et une unité de production de pellets en bois, sur le site situé à Sardy-lès-Epiry (France/Bourgogne/Nièvre) au pied du massif forestier du Morvan. La demande de permis de construire de ce projet vient dʼêtre déposée en mairie de Sardy-Lès-Epiry, ce mardi 30 novembre 2010, concrétisant ainsi la volonté dʼERSCIA FRANCE de se développer dans le secteur du bois et de lʼénergie verte.

 

Le projet sʼinscrit dans la politique du Président Sarkozy de faire évoluer, dʼune part, la législation en matière de production dʼénergie renouvelable et, dʼautre part, le développement de la filière bois française.

 

 

 Erscia Pc2

Dépôt de la demande de Permis de Construire le 30 novembre 2010

de gauche à droite : Michel GATIGNOL (INGEROP, bureau d'études en charge du PC et de l'ICPE), José SCHNEIDER (Ingénieur du Projet ERSCIA FRANCE), Pascal JACOB (Directeur Général d'ERSCIA FRANCE), Thierry PAURON (Maire de Sardy-Lès-Epiry), Denis AMEIL (Architecte de l'opération)

 

 

Les installations projetées fourniront, par cogénération, de lʼélectricité qui représente, à titre de comparaison, la consommation moyenne dʼenviron 25 000 foyers, soit l’équivalent de la moitié du département de la Nièvre et produiront 250 000 tonnes de biocombustibles sous forme de pellets/granulés en bois pouvant se substituer aux énergies fossiles.

 

 

Un territoire et des acteurs déterminés

 

La politique forestière menée au cours de la seconde moitié du XXe siècle a favorisé l’enrésinement intensif du territoire français et plus particulièrement du Morvan planté de pins douglas. La récolte annuelle forestière de ce bois appelée à tripler au cours de la prochaine décennie, proche du million de mètres cube à lʼéchelle régionale, a conduit le Conseil Général de la Nièvre, dès le début des années 2000, à inscrire la filière bois parmi les axes prioritaires de développement du département. Cʼest dans cet esprit quʼil a confié à Fibre Active, son agence de développement, le soin de structurer et déployer la filière bois au sein du territoire. Lʼaction de prospection ciblée menée par Fibre Active auprès des principaux acteurs bois européens a permis ainsi dʼaboutir au projet porté aujourdʼhui par ERSCIA FRANCE.

 

Erscia Nievre

 

variante cartograhique 

ERSCIA FRANCE : Au coeur de l'un des plus grands massifs forestiers de Pin Douglas en Europe

 

ERSCIA FRANCE, sʼappuie également sur la dynamique impulsée par le Conseil Général de la Nièvre, relayée à lʼéchelon local par la Communauté de Communes du Pays Corbigeois qui porte le projet de création dʼune zone dʼactivités entièrement dédiée au bois dont la réalisation a été confiée à Nièvre Aménagement. ERSCIA FRANCE, dans sa démarche dʼimplantation, est ainsi assuré dʼun soutien sans faille de lʼensemble des acteurs locaux et des collectivités locales.

 

 

Trois unités industrielles de base

 

Lʼunité principale sera la ligne de sciage ultramoderne de bois résineux (toutes essences), offrant une large gamme de produits avec des chambres de séchage approvisionnées en énergie par lʼunité de cogénération. 

 

La centrale de cogénération représentera la deuxième unité de base du site industriel. Elle sera alimentée par du bois naturel (connexes de scierie, bois forestiers) et du bois usé (non dangereux, provenant de centres de tri, bois dʼélagage, …) dans l’esprit impulsé par le Grenelle de l’Environnement. La Centrale produira de lʼélectricité verte qui sera partiellement utilisée par elle-même, le reste sera injecté sur le réseau de distribution.

 

Cette unité de cogénération produira également de la chaleur qui servira au chauffage du site ainsi quʼau séchage des produits sciés et des sciures/plaquettes prévues à la production des pellets. 

 

Lʼunité de pellets, troisième unité de base du site industriel, produira un biocombustible sous forme de granulés en bois, qui sera ensuite vendu comme matière première pour remplacer lʼutilisation de charbon par exemple, dans dʼautres centrales de production dʼélectricité (1 tonne de pellets en bois équivaut environ à 500 litres de fuel) ou pour contribuer à lʼalimentation du bois énergie auprès des particuliers intéressés par le développement de ce système de chauffage.

 

 

Les conditions réunies d’un développement complet de la filière bois 

 

Lʼarrivée programmée à Sardy-lès-Epiry d’ERSCIA FRANCE pose les bases solides du développement complet de la filière bois à l’échelon local. Le complexe industriel permettra de livrer chaque année quelques 300 000 m3 de bois sciés répondant aux attentes et aux besoins des activités de transformation encore trop tributaires des importations. En outre, le site de Sardy-lès-Epiry, d’une superficie totale de 110 hectares permettra d’accueillir plusieurs activités de seconde transformation favorisées dans leur développement  par la proximité de l‘unité de sciages.

 

 

ERSCIA FRANCE S.A.S.

Energies Renouvelables & Sciages de France

 

La société ERSCIA FRANCE, dont le siège social est fixé sur la commune de Sardy-lès-Epiry, est dirigée par Joseph HAAS (Président) et par Pascal JACOB (Directeur Général).

 

Le projet de Sardy-lès-Epiry représente un investissement total dʼenviron 150 millions dʼeuros. Il permettra la création de 120 emplois directs - à fort caractère local - et dʼenviron 200 emplois indirects.

 

Pascal JACOB précise « Nous sommes ravis de lancer officiellement, par ce dépôt de permis de construire, un tel projet dans un territoire qui a besoin de nouvelles activités économiques tout en respectant lʼenvironnement et entrant dans la ligne dʼun développement durable ».

 

 

Quelques chiffres

 

- Scierie : 500.000 m³/an de capacité

- 300 000 m3/an de sciages produits

- Chambres de séchage : 100.000 m³/an de capacité totale ; 3 chambres

- Unité de cogénération : 53 MW de puissance calorifique installée

- Production dʼélectricité : 12 MW de puissance installée,

- Pellets en bois : 250.000 tonnes/ an

- Efficacité énergétique : environ 90 %

- Investissement : 150 millions dʼeuros

- Création dʼemplois : 120 directs et environ 200 indirects

- Superficie totale du site : 61 hectares

 

 

Contact Presse :

 

Pascal JACOB, DG ERSCIA FRANCE S.A.S.

pjacob@pascaljacob.com

06 25 95 24 14

www.erscia-france.com

 

La Nièvre, territoire d'avenir : ERSCIA FRANCE fait le bon choix


Source fibre active

Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Actions de Pascal JACOB