Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 18:08

Nevers – 13 décembre 2011Portée par ERSCIA France pour la partie industrielle et par Nièvre Aménagement pour l’aménagement du site (110 hectares), le projet de Sardy-Lès-Epiry (pôle industriel & technologique du matériau bois) s’inscrit totalement dans les postulats fondamentaux du Grenelle de l’Environnement c’est à dire assurer la cohérence écologique nationale, diminuer les émissions de gaz à effet de serre et améliorer l'efficience énergétique de la France.


Sardy_2011.jpg

Site de Sardy Les Epiry (Nièvre/Bourgogne)

Le futur complexe sera masqué en quasi totalité par une bande forestière

périphérique (35 mètres de largeur en moyenne  sur les 5 km du site)

 

Un projet intégré associant industrie et production d'énergie verte

Rappelons que, dans sa première phase, ce projet comprendra la construction de trois unités de production prévues pour être mises en service en 2014 : Une centrale électrothermique produisant de la chaleur et de l'électricité à partir de la biomasse forestière, une scierie industrielle de résineux et enfin une unité de production de biocombustible sous forme de granulés en bois, appelés aussi pellets. Il s’agit donc d’un projet totalement intégré associant l’industrie et la production d’énergie par la valorisation totale des produits secondaires issus de cette industrie.


Sardy 1671

Centrale de Burtonville (Belgique) quasi identique

à la future centrale de Sardy-Les-Epiry

 

Combustion uniquement de bois brut et de bois en fin de vie (non dangereux)

 

Concernant la centrale électrothermique, la chaleur et d’électricité seront obtenues par la combustion uniquement de bois brut et de bois  en fin de vie non dangereux issus notamment des usinages de la scierie. Cette combustion  permettra la production de vapeur entièrement utilisée pour le process, d’une part, pour sécher les bois sciés et, d’autre part, pour déshydrater les sciures et les plaquettes de bois destinés à la production de pellets.

 

Toute la production d’énergie électrique sera injectée dans le réseau  de distribution publique. 


L'équivalent de près de la moitié des besoins en électricité des habitants de la Nièvre couverts

 

Ce projet est donc exemplaire en matière d’énergie verte. Ces installations fourniront notamment  de l’électricité verte correspondant à la consommation moyenne d’environ 25 000 foyers c’est à dire près de 100 000 habitants soit – hors industrie - l’équivalent de la moitié des besoins du département de la Nièvre. Elles  produiront également 250 000 tonnes de biocombustibles sous forme de pellets/granulés en bois pouvant se substituer aux énergies fossiles en rappelant qu’une tonne de pellets équivaut à environ 500 litres de Fuel.

 

Réduction de 140 000 tonnes d'émission de gaz à effet de serre chaque année

 

Par ailleurs, compte tenu d’un rendement énergétique net qui atteindra une valeur exceptionnelle de 88%, l’unité d’ERSCIA France participera à la réduction en émissions de gaz à effet de serre de 140 000 tonnes par an, d’une part, grâce à production d’électricité verte générant une économie en émission CO2  d’environ 40 000 tonnes et d’autre part, grâce à valorisation locale de la chaleur  générant quant à elle une économie en émission CO2 de 100 000 tonnes.


Sardy Lot2.jpg
Site de sardy-Les-Epiry

© Pascal JACOB

Crédits : Blog de Pascal Jacob

Dernière mise à Jour : 13/12/2011 - 19h13

Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Actions de Pascal JACOB