Partagez______________________

Twitter_40.jpgFacebook_40-copie-1.jpgIn_40.jpgYoutube_40-copie-1.jpg

@jacobpascal__________________

Extraordinaire__________________

Voyage microscopique au centre du bois

(Universcience.tv)

Metropol Parasol de Séville

(MetsäWood)

L'Hermione

(Asselin S.A.)

Grenier St-Jean Angers

(Atelier Perrault)

Aéroport Charles De Gaulle T2E

(MetsäWood)

Le chêne Babaud

(Photo Pascal Jacob)

@Strater_Paris____________________

29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 11:20

Par Pascal JACOB, le 10 janvier 2009 (mis à jour le 3 décembre 2016).


Exerçant depuis 2011 sous sa nouvelle enseigne  « Groupe POBI Industrie »  (marque créée en 2003 par Pascal JACOB*), la « Maison BATTENTIER-JACOB » est née il y a tout juste 88 ans, le 1er janvier 1929. Devenue Groupe JACOB, l'entreprise fut dirigée successivement par Prosper BATTENTIER (1929-1957), Charles JACOB (1957-1993) et Pascal JACOB (1993-2009).

 

Le 90ème anniversaire de l'entreprise Groupe JACOB POBI sera célébré le 19 mars 2019 (Saint-Joseph) à Nevers en présence d'anciens salariés, des fondateurs et des anciens dirigeants de l'entreprise.

 

Plusieurs métiers étroitement liés au matériau bois ont façonnés l’histoire de l’un des plus anciens groupe français du secteur bois-construction :  Charpentier traditionnel, restaurateur de charpentes de monuments historiques et de patrimoine ancien, menuisier, escaliéteur, fabricant de cercueils, puis, depuis le début des années 90, industriel de la charpente, du coffrage d’ouvrages d’art et de la construction à ossature bois. 

L'année 2009 marque, pour l'entreprise tout juste octogénaire, l’avènement d’une nouvelle dimension industrielle orientée vers l’habitat et la construction à haute performance environnementale pour les marchés de masse. 

 

Une histoire qui commence en 1929 : Prosper BATTENTIER, Charpentier du Siècle, fondateur de l'entreprise (dirigeant de 1929 à 1957).

 

Prosper BATTENTIER crée son entreprise de charpente, menuiserie et escaliers, le 1er Janvier 1929 à Coulanges-Lès-Nevers. A cette époque, l'art de construire reposait sur l'empirisme. Les charpentiers taillaient leurs charpentes intuitivement et attendaient à chaque étape du chantier, la consécration de l'expérience pratique. En résumé, il leur fallait le recul nécessaire pour apprécier le bien fondé de leur conception.

 

Prosper Battentier (1930)

Cette manière de travailler avait conduit les charpentiers à concevoir et perfectionner, au fil du temps, des solutions bien adaptées pour les différents ouvrages dont on leur confiait la réalisation. Les solutions variaient naturellement, en fonction de l'époque, du climat, du bois disponible et du contexte social et religieux.

 

Ces charpentiers d'alors ignoraient la résistance des matériaux et travaillaient le bois avec un surcroît de matière dont chaque pièce de la charpente appartenait à un modèle de structure bien déterminé. Les poinçons, les blochets, les contrefiches, les arbalétriers, les enrayures rythmaient les ouvrages des anciens … Prosper BATTENTIER était de ceux-ci.

 


Charles JACOB,  précurseur de la charpente et structure bois moderne succède à Prosper BATTENTIER, son beau-père, en 1957 (Dirigeant de 1957 à 1993).

 

En d'autres temps, d'autres méthodes. Le charpentier s'est adapté. Après la dernière guerre, l'impérative nécessité de reconstruire en nombre suffisant a profondément bouleversé les techniques de construction. en 1965, les charpentes industrielles appelées par les anciens « fermes-chevrons » firent leur apparition en France. Ce type de charpentes montre qu'à contraintes admissibles égales et pour les mêmes sollicitations, elles utilisent moins de bois par rapport à toute autre technique. La simplicité des formes et la répétition des modèles répondent parfaitement à l'industrialisation.

Charles JACOB a compris très vite cette profonde mutation du métier de charpentier. Lui-même charpentier dans l'âme, il employa cette technique contre vents et marées et pour la première fois à Nevers en 1968 lors de la construction de l'inspection académique de la Nièvre. L'entreprise Jacob-Battentier devînt alors, Jacob Structures Bois et déménagea en 1983 à Sermoise-Sur-Loire, dans la banlieue sud de Nevers.

1968 est aussi une année faste : Jean PILLAN, contremaître Charpentier de l'entreprise JACOB depuis 1962, devient Meilleur Ouvrier de France Charpentier.
 

 

Charles JACOB (2008)

 

Ont suivi de 1970 à 1993 plus de 5000 charpentes de maisons individuelles et de nombreuses opérations de toutes premières importances et véritables références en France par leur dimensions et degré de complexité concernant à la fois des bâtiments publics, privés et des ouvrages d'arts. Parmi les plus significatives citons :

Groupe Scolaire Pierre Brossolette de Nevers (58)

Restructuration de la Tour Nord du Palais Ducal de Nevers (58)

Lycée de Soissons (02)

Collège de Vervins (02)

Lycée Charles De Gaulle de Dijon (21)

Hôpital de St-Pourçain (03)

Coffrage du contournement autoroutier de St-Chamond (42)

Coffrage des ouvrages d'art TGV de l'autoroute A5

Coffrage du pont autoroutier de Bizeneuille A71 (03)

Coffrage des piles des ouvrages d'art de Fenestrelay (18)

Circuit F1 de Magny-Cours (58)

Groupe scolaire de Magny-Cours (58)

Lycée de RIOM es Montagne (63)

Village Hôtel de Marseille (13)

Hypodrôme de Longchamp (75)


Hôpital et local des Formule 1 - Cricuit de Magny Cours (1989)
Voir l'article (Blog Pascal JACOB)
 

 

Pascal JACOB : L'aboutissement d'une stratégie industrielle (Dirigeant de 1993 à 2009).

Pascal JACOB, fils de Charles, assure la Direction Technique de Jacob Structures Bois de 1983 à 1993. Il prend la Direction Générale de l’entreprise en 1993. 

 

Ancien élève de l'école du Bois de Mouchard, puis de l’école des Travaux Publics de Vincennes, Ingénieur IPF, disciple et collaborateur d’André FANJAT DE SAINT FONT (ingénieur centralien, expert international des structures bois et co-rédacteur du DTU CB71), il fut formé par ce dernier aux techniques d’expertises & de pathologie des structures bois.  C’est tout naturellement que, parallèlement à ses fonctions dans l’entreprise familiale, il crée en 1984 et développe jusqu’en 1998, ISB (Ingénierie Structures Bois), bureau d'Etudes et d'ingénierie spécialisé en charpentes traditionnelles, composites et lamellées-collées, bien connu des professionnels du secteur, notamment grâce à la publication des « Abaques ISB » vastes recueils encyclopédiques de calculs de structures bois (1985 réédités en 1987).

 

A partir de 1996, Pascal JACOB accélère le développement de l'entreprise familiale et l’oriente exclusivement vers la fabrication de charpentes industrielles et la distribution de composants de structure (Lamibois Kerto et poutres en I).

 

En 1997, l'arrivée d'Internet, conduit Pascal JACOB à développer Microsit Welcom et le portail le-bois.com, qui devint quelques années plus tard la principale plateforme de contenu éditorial, technique et normatif de la filière bois sur le Web (Lauréat des Netrophées du numérique en 2002 et nominé aux Electrophées 2000).

 

2003 : Pascal JACOB s'associe avec Antoine VEIL et crée POBI

 

En 2003, Pascal JACOB associé à son mentor, Antoine VEIL, se lance un nouveau défi : Il créé une nouvelle filiale POBI (Panneaux & Ossatures Bois Industriels) et fait l'acquisition du dernier site industriel du Groupe Pinault Bois et Matériaux situé à La Charité-Sur-Loire (France – Bourgogne/Nièvre) pour y développer l’une des plus importantes unités de fabrication de constructions à ossature bois en France (production annuelle de 500 logements). Dominique VILLATTE, fidèle collaborateur de Pascal JACOB, devient Directeur Général et dirige le pôle charpentes industrielles & tradionnelles du Groupe.

 

Lauréat avec Batinov (Bouygues) du Concours National CQFD organisé en 2005 par le Ministère du logement et le PUCA, puis à nouveau Lauréat en 2007 de ce même concours au côté de l’architecte Christian GIMONET, le Groupe JACOB s’ouvre au marché du logement social et de l’habitat collectif à ossature bois. En 2007, POBI obtient l'Agrément Technique Européen (ATE) et le marquage CE complet (1ère entreprise française et la seconde en Europe) certifiant les performances mécaniques, thermiques, phoniques, acoustiques, d'étanchéité à l'eau et à l'air et enfin environnementales des conctructions bois issues de sa fabrication.

 

2008 : 2800 charpentes et 500 logements par an, 130 emplois créés 

 

Depuis cette même année, le rythme annuel de production du Groupe atteint 2800 unités de charpentes industrielles et traditionnelles. En 2008, POBI, la filiale ossature bois du Groupe produit et livre, quant à elle, plus de 500 unités de logements équivalents sur l’ensemble du territoire français et devient le N°1 de la fabrication de maison bois en France. L'effectif du Groupe JACOB atteint 136 employés regroupés sur le site de La Charité Sur Loire.

 

Pascal JACOB cède le Groupe JACOB en 2009 (il porte aujourd'hui le nom de Groupe Pobi Industrie, marque qu'il a créée en 2003) et en quitte la présidence la même année (il en est, en 2016, toujours actionnaire). Il est nommé, par Josef HAAS en 2010, Directeur Général du projet industriel ERSCIA FRANCE (centrale électrothermique, cogénération, sciage de résineux et pelletisation industrielle). Il demeure à ces fonctions jusqu'en octobre 2013, année où il atteint les objectifs qui lui avaient été fixés par les actionnaires d'ERSCIA FRANCE : Obtenir l'ensemble des autorisations administratives (soit sept arrêtés préfectoraux et un arrêté ministériel) nécessaires au démarrage des travaux de ce projet unique en Europe. 

 

Pascal JACOB est actuellement (2016), Actionnaire majoritaire et Président de deux sociétés dont les sièges sont situés à Paris 8ème : STRAT & R (Conseils aux entreprises et acteurs de la filière bois, développement à l'international) et EMSAS (Elysées Mogador SAS), qui porte le projet de plateforme digitale CHEZ-NOUS.DIRECT© dont le lancement est annoncé pour 2017.

 

 Pascal JACOB entouré par Antoine VEIL et Christine BOUTIN,
Ministre du Logement (
La Charité-Sur-Loire, 2007).

 

 

Voir aussi : Groupe JACOB : Rétrospective

 

(*) La Marque POBI a été créée en 2003 par Pascal JACOB, simultanément à la Société POBI (Panneaux & Ossature Bois Industriels). Certains sites affirment que POBI est une entreprise familiale créée en 1929, à la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, près de Nevers. Cette affirmation est totalement fausse. La société POBI, n'a pas été créée en 1929 mais en octobre 2003 à Sermoise-Sur-Loire (58 - Nièvre). POBI est en fait une une filiale de l'entreprise familiale historique JACOB BATTENTIER, et c'est bien cette dernière et seulement celle-ci qui a été créée en 1929.

Partager cet article

publié par Pascal JACOB - dans Histoire & souvenirs